Le tour du monde en 80 pains | shamsi ou pain soleil
English flag Drapeau francais

shamsi ou pain soleil

Le tour du monde en 80 pains | shamsi ou pain soleil

Forme : miche de 10 à 12 cm de diamètre

Pays d’origine : Egypte

Marque de fabrication distinctive : il est scarifié sur les cotés, d’où cette forme qui l’apparente au soleil (sham veut dire soleil en arabe)

Catégories : (3) appartient à la famille des pains levés à croûte

Signe particulier : on le laisse lever au soleil

Ingrédients : farine de froment ; levain qui provient des restes du pétrissage précédant ; ajout éventuel de levure ; sel ; eau

Le tour du monde en 80 pains | Egypte

Egypte

Les Egyptiens ont inventé le pain. S’ils ne l’ont pas inventé, ils ont porté l’art de le faire à un degré sans doute inégalé depuis. Car on aura beau innover dans ce domaine, et la boulangerie n’a cessé de se remettre en question, elle n’a jamais pu, sans encourir un certain danger, s’éloigner de ces quelques gestes simples, gestes « sages » qui furent ceux des femmes égyptiennes qui pétrirent la farine de blé avec l’eau du Nil. Ainsi la manière dont le shamsi est confectionné, encore aujourd’hui, dans la région d’Assouan, en Haute-Egypte, nous donne une indication sur cette manière qu’a le pain d’arrêter le temps.

Comme ce peuple qui, depuis plusieurs millénaires, le vénère comme un dieu, le pain shamsi a une longue histoire avec le soleil. D’abord ce pain à pâte de blé ensemencée au levain, est abandonné par les femmes aux rayons du dieu Ra que les anciens Egyptiens représentaient par une tête de faucon surmontée du disque solaire. Il s’y prélasse le temps de prendre forme. Rien ne presse. Tout doit arriver en son temps. C’est là peut-être le secret de toute fermentation : comme le Soleil, sitôt qu’il apparaît, recrée le monde, le pain qui lève marque un recommencement et une promesse.

Une autre identification au soleil provient de sa forme en boule éclatée. Juste avant de l’enfourner, on le pique sur les côtés de manière à laisser s’évacuer le surcroît de gaz qui va s’échapper au moment de la cuisson. Le dôme du shamsi est ainsi épargné et ce sont les côtés qui pâtissent, contribuant à lui donner cette forme de soleil dardant ses bienfaits.